Les projets

Numéro unique (GIP NUR)

Globalement, près de 9 médecins sur 10 ressentent des difficultés dans l’organisation des soins pour la prise en charge de leurs patients complexes.

Dans la plupart des cas il semblerait que les ressources existent mais elles semblent souvent peu ou mal connues des médecins généralistes, primo-utilisateurs.

Le champ des patients dits complexes en médecine générale est très vaste, et peut toucher à des problématiques, médicales, sociales, sociétales, et parfois juridiques.

Face à la complexité de ces situations ARS et URPS médecins souhaitent mettre en place en 2020 un numéro unique régional (NUR) porté par un Groupement d’Intérêt Public. Ce numéro est réservé aux médecins traitants qui auront un interlocuteur capable de les orienter pour la prise en charge du patient.

Pour concevoir ce service ARS et URPS médecins associent, en lien avec l’APTA 78, des médecins généralistes co-constructeurs au dispositif dans l’objectif de qualifier la nature des besoins avec les médecins utilisateurs pour construire une réponse appropriée